Acerca de

Le lac Brome offre un plan d’eau de qualité pour les amateurs de nautisme. La configuration du lac et sa proximité avec les grands centres urbains en fait un lac idéal pour une variété d’embarcations.

La cohabitation

La voile y est pratiquée, tout comme le canoë et le kayak. Plus récemment, la planche à pagaie et l’aviron y sont devenus très populaires. On trouve d’ailleurs au lac depuis très longtemps un club de nautisme privilégiant les cours de voile pour les jeunes et plus récemment un club d’aviron. Le lac dispose aussi d’un tracé de ski nautique et les activités de style wake ou surf y sont aussi en croissance tout comme la pratique de la motomarine qui, comme partout au Québec, a repris en popularité au cours des dernières années. 

 

Image by Ludomił Sawicki
 
 
Image by Karim Sakhibgareev

Portrait de la situation

 

La qualité de l'eau

Toutefois, la cohabitation de toutes ces embarcations n’est pas simple et leur impact sur la qualité de l’eau du lac est préoccupant. Année après année, les riverains et usagers des marinas disposent de plus de 500 embarcations à moteur et de plus de 700 embarcations non motorisées. Dans une année le lac recevra aussi jusqu’à 900 embarcations motorisées qui viendront visiter le lac pour une journée afin d’y pratiquer la pêche, la plaisance ou des activités de type wake/surf. Bien que ces embarcations ne circulent pas toutes en même temps, les fins de semaine sont occupées et plus particulièrement les fins de semaine peu venteuses et ensoleillées alors que la rampe de mise à l’eau du Camping Domaine des Érables accueille jusqu’à 50 embarcations motorisées en une journée qui s’ajoutent aux embarcations des riverains.  

 

 

 

 

Préoccupation

Renaissance lac Brome est préoccupée par l’impact du nautisme sur la qualité de l’eau du lac.

Cette préoccupation concerne deux vecteurs principaux.

Le lavage de toutes

les embarcations
 

qui accèdent au lac de façon occasionnelle

pour éviter l’introduction et la propagation

d’espèces aquatiques envahissantes.

La circulation des

bateaux à moteur

et leur impact sur les sédiments du fond du lac,

sur l’érosion des berges

et sur les espèces aquatiques fragiles ou

les plantes aquatiques envahissantes.

Lavage des embarcations

Le lavage de toutes les embarcations qui accèdent au lac de façon occasionnelle est essentiel pour éviter l’introduction et la propagation d’espèces aquatiques envahissantes, tel que préconisé par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec.

 

À la suite d’une initiative de Renaissance lac Brome en 2020 et 2021, la Ville dispose maintenant d’une station de lavage des embarcations. Cette station est située face à l’accès du Camping Domaine des érables qui fait du lavage des embarcations une obligation.

 

Toutefois, Renaissance lac Brome estime que le lavage de toutes les embarcations qui accèdent au lac doit devenir une obligation par règlement municipal peu importe l’accès utilisé. Ceci se fait dans plusieurs lacs du Québec.

 

 

Circulation des bateaux à moteur

La circulation des bateaux à moteur a des impacts sur les sédiments du fond du lac, sur l’érosion des berges et sur les espèces aquatiques fragiles ou les plantes aquatiques envahissantes.

 

Des études récentes montrent que les embarcations motorisées peuvent, selon la profondeur de l'eau, créer une turbulence suffisante sur le fond du lac pour remuer les sédiments et remettre une partie du phosphore qu'ils contiennent en suspension dans la colonne d'eau. De plus, les vagues créées par les embarcations motorisées contribuent à l’érosion des rives ce qui augmente aussi les apports en matières en suspension riches en phosphore. Cet impact est plus particulièrement important dans les zones moins exposées aux vents.

 

Ainsi, il est reconnu que l’impact des bateaux à moteur traditionnels se fait sentir jusqu’à une profondeur de 3 mètres et qu’une distance de 150 mètres de la rive devrait être respectée pour minimiser l’érosion des berges. Par contre, en ce qui a trait aux embarcations de type wakesurf, qui déplacent beaucoup plus d'eau que les embarcations traditionnelles, il est démontré que les effets sur le fond du lac sont ressentis jusqu'à une profondeur de 6 à 7 mètres et qu'une distance de 300 mètres des rives devrait être adoptée pour minimiser l'érosion des berges.

zones de navigation.png

 

Ainsi, il est reconnu que l’impact des bateaux à moteur traditionnels se fait sentir jusqu’à une profondeur de 3 mètres et qu’une distance de 150 mètres de la rive devrait être respectée pour minimiser l’érosion des berges. Par contre, en ce qui a trait aux embarcations de type wakesurf, qui déplacent beaucoup plus d'eau que les embarcations traditionnelles, il est démontré que les effets sur le fond du lac sont ressentis jusqu'à une profondeur de 6 à 7 mètres et qu'une distance de 300 mètres des rives devrait être adoptée pour minimiser l'érosion des berges.

 

La Ville de Lac-Brome est responsable de bouées disposées dans la périphérie du lac et visant à limiter la vitesse des bateaux à 10km/h dans une zone de 150 mètres de la rive. La zone de 150 mètres de la rive correspond en grande partie à une profondeur de 3 mètres, sauf à certains endroits comme la Baie Élizabeth à l’embouchure de la rivière Pearson, entre l’ile Eagle et le ruisseau Coldbrook et dans certaines en pourtour du lac.

Recommandations

Renaissance lac Brome fait la promotion de restrictions additionnelles pour protéger le lac et assurer des apports réduits en phosphore qui contribuent à l’eutrophisation du lac et plus spécifiquement à la multiplication des cyanobactéries (algues bleu-vert).

 
Wakeboarding

  • Les bouées de 150 mètres de la rive devraient être déplacées dans certains cas pour assurer une profondeur minimale de 3 mètres de profondeur.
     

  • Idéalement, la vitesse de circulation entre les bouées et la rive devraient être réduites à 5 km/h et les bateaux devraient circuler perpendiculairement à la rive pour y accéder seulement.
     

  • Une zone de wake/surf d’au moins 7 mètres de profondeur et à plus de 300 mètres de la rive devraient être obligatoires sur le lac ( voir section wake/surf).

 

Cadre règlementaire

Initialement, Renaissance lac Brome favorise une approche auprès des plaisanciers visant à les informer et à les sensibiliser à l’importance des comportements responsables sur l’eau. La Ville a indiqué son intention de jouer ce rôle et RLB l’appui.

 

Éventuellement, une règlementation devrait venir soutenir ces efforts. Renaissance lac Brome est consciente que la navigation sur les plans d’eau est de juridiction fédérale et relève de la loi de la Marine Marchande qui relève du Ministère des Transports du Canada.

Renaissance lac Brome
favorise 3 modifications à cette loi.

Tenir compte

des impacts environnementaux liés à la

circulation des bateaux.

Introduire 

en moins d’un an des changements par les

collectivités

locales.

Appuyer ces changements de façon à assurer la sécurité

et à sauvegarder l’environnement

par les municipalités
elles-mêmes.