Acerca de

ruisseau quilliams.jpg

Algues bleues

Les algues bleues sont un type d’organismes microscopiques appelés cyanobactéries. Elles contiennent des pigments qui leur donnent une couleur bleu-vert. Les algues bleues se développent habituellement en été ou en automne dans des eaux peu profondes, tièdes ou chaudes, calmes et riches en nutriments comme le phosphore et l'azote.

On ne peut pas toujours voir les cyanobactéries à l'oeil nu. On les remarque principalement lorsqu’elles sont très nombreuses à un même endroit. Elles sont de couleur bleu-vert.  Éventuellement, une écume se forme à la surface de l’eau et en bordure de la rive. Les proliférations de cyanobactéries ont parfois une odeur désagréable ou elles peuvent aussi sentir le gazon fraîchement coupé.

Le lac Brome et les algues bleu-vert 

Cyanobactéries

Les cyanobactéries sont des micro-organismes à mi-chemin entre les bactéries et les algues. Comme la bactérie, une cyanobactérie est microscopique. Comme une algue, elle possède des pigments permettant la photosynthèse (la chlorophylle est responsable de la couleur verte).Il est important de noter que les cynanobactéries ne sont pas des plantes aquatiques.

Les cyanobactéries se développent en été dans des eaux peu profondes, tièdes, calmes et riches en nutriments (tels que phosphore et azote).

Les cyanobactéries ne sont pas toujours visibles à la surface de l’eau, car elles sont souvent disséminées dans la colonne d’eau. De façon générale, elles deviennent visibles lorsqu’elles sont très nombreuses à un même endroit. Dans ce cas, on observera une coloration bleu-vert dans l’eau et/ou à la surface. Éventuellement, une écume verte (ou mousse) peut se former à la surface de l’eau. Le vent, les vagues et le courant ont tendance à les disperser, mais elles peuvent réapparaître. Les proliférations de cyanobactéries s’accompagnent parfois d’odeurs désagréables.

Le problème des plans d’eau affectés par les cyanobactéries existe un peu partout dans le monde et touche quelques lacs en Montérégie, en Estrie et ailleurs au Québec.

Rappelons que les cyanobactéries sont à l’origine de la vie et qu’elles étaient présentes sur la terre depuis plus de 2,5 milliards d’années. Le problème c’est leur trop grand nombre dû aux activités humaines qui perturbent l’équilibre naturel.

Il existe plus de 2 000 espèces de cyanobactéries dont 300 identifiées au Québec. De ces 300 espèces, environ 50 peuvent produire des toxines qui peuvent provoquer des problèmes de santé.

Les plantes aquatiques sont-elles un problème au lac Brome ? 

Les cyanobacteries, que sont-elles? 

Fleur d’eau

Lorsque les cyanobactéries se reproduisent en très grande quantité on assiste à une éclosion ou encore une fleur d’eau (“bloom”). Une fleur d’eau correspond à une densité suffisamment importante de cyanobactéries pour que le phénomène soit visible à l’œil nu.

 

Le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) propose une catégorisation des cyanobactéries.

  • Catégorie 1 : une colonne d’eau chargée de nombreuses particules vertes ou bleu-vert sans que la transparence globale de l’eau soit trop affectée.


 

  • Catégorie 2a : lorsqu’on observe une densité moyenne à élevée de particules distribuées dans la colonne d’eau. On dira que l’eau ressemble à une soupe au brocoli, à de la peinture verte, qu’elle contient des agrégats ou des filaments floconneux. À ce moment-là, la transparence de l’eau est nettement réduite.
     

  • Catégorie 2b : lorsqu’il y a présence d’écume à la surface de l’eau ce qui confirme que la densité de cyanobactéries est très élevée. L’écume peut ressembler à un déversement de peinture, se présenter sous forme de traînée verdâtre ou d’un film à la surface de l’eau, habituellement près de la rive.

     

       Protocole de suivi visuel d’une fleur d’eau d’algues bleu-vert

fleur d'eau.png

 

Prenez des précautions en présence d’une fleur d’eau, et ce, pour votre santé, celle de vos proches et de vos animaux.

Souvent, les fleurs d’eau de cyanobactéries ou leurs écumes se localisent dans certains secteurs d’un lac ou d’un cours d’eau. Les écumes sont plus concentrées et présentent donc plus de risque pour la santé que les fleurs d’eau moins denses. Repérez les fleurs d’eau et les écumes, et agissez avec prudence! 

 

Ne buvez pas cette eau.

Ne touchez pas les écumes.

Ne vous baignez pas dans cette eau.

Éloignez les enfants et les animaux de compagnie du secteur affecté.

Les cyanobactéries peuvent produire des toxines, appelées cyanotoxines. Lorsqu’il y a une fleur d’eau avec écume, la quantité de cyanotoxines est possiblement problématique. Il existe trois types de toxines:

  •  les dermatotoxines (affectant la peau et les muqueuses)

  •  les hépatotoxines (affectant le foie)

  •  les neurotoxines (affectant le cerveau)
     

Suite à un signalement  fait par un citoyen, un exploitant de plage ou une municipalité, le MDDEP  dépêche sur les lieux un technicien qui effectuera des prélèvements d’eau en vue d’une analyse en laboratoire. 

La plupart du temps, dans un délai de 48 heures, les résultats du laboratoire confirmeront ou non la présence d’une grande quantité de cyanobactéries et leur toxicité. Dans ce cas, la Direction de la Santé publique, sur recommandation du  MDDEP, émettra un avis de santé publique établissant une ou des restrictions d’usage (activités nautiques, pêche, eau potable) pour un secteur localisé ou pour l’ensemble du lac. Les citoyens sont alors informés par avis écrit de la municipalité.
 

C’est la Direction de la Santé publique qui lèvera l’avis de santé publique, dans les jours, les semaines ou les mois suivants, le tout selon les résultats des analyses d’eau subséquentes.
 

Les lacs faisant objet d’un avis de santé publique

En cas de symptôme?

Si vous développez des symptômes à la suite d’un contact avec de l’eau contenant des cyanobactéries, cessez immédiatement tout contact avec l’eau.  Rincez votre peau avec de l’eau propre. Si cela survient sur une plage publique, veuillez informer sans tarder le responsable de la plage.

Si les symptômes persistent ou si votre état de santé vous inquiète, communiquez avec le service Info-Santé au 811 ou consultez votre médecin le plus rapidement possible. Notez que les symptômes ci-dessous peuvent être provoqués par d’autres facteurs que les cyanobactéries (par exemple : des matières fécales dans l’eau ou la dermatite du baigneur).

Précautions en présence d’une fleur d’eau

Par contact direct
 

Irritation de la peau

Irritation du nez

Irritation de la gorge

Irritation des yeux

Par ingestion


 

Mal de ventre

Diarrhée

Vomissement

Nausée

Plus rarement


 

Vertiges

Mal de tête

Fièvre

Dommages au foie

Dommages au système nerveux