Image by McKayla Crump

Organisme

Renaissance lac Brome (RLB) est l’organisme de citoyens voué à la protection et à la restauration du lac Brome et de son bassin versant. RLB existe depuis février 2001 et est chapeauté par un conseil d’administration de 12 membres bénévoles. RLB fait aussi appel à une biologiste, gestionnaire de projets, une agente aux communications ainsi que deux stagiaires qui viennent se greffer à l’équipe durant la période estivale pour participer à ses interventions sur le terrain.  Les conseils municipaux et organismes du bassin versant collaborent avec RLB pour que le lac Brome et ses affluents permettent aux usagers de s’adonner à leurs activités favorites sans craindre de leur santé et demeurent des habitats viables pour la faune et la flore qui s’y développent .

Historique

2011


  • Réalisation d’inventaires de biodiversité
    (poissons, oiseaux, batraciens);​

  • Prises de position fermes sur la  protection
    des milieux humides et des milieux sensibles.

  • Plantation d’arbustes et d’arbres.

2007 - 2009



 

  • Relance de l’organisme: RLB passe de 83 membres à 700 membres.​

  • Programme organisé de suivi de la qualité de l’eau, plantation d’arbustes et d’arbres, analyse des herbiers du lac.

 

 

2006

Le 17 août 2006, le lac a été fermé pour cause de contamination aux cyanobactéries, tout comme une vingtaine de lacs dans les Cantons de l’Est et plus de 100 à l’échelle du Québec. Il n’en fallait pas plus pour déclencher une véritable mobilisation de la communauté de Lac-Brome. Le 14 octobre 2006, RLB organisait une réunion publique d’information laquelle a regroupé plus de 300 citoyens tous très intéressés.​

​Plusieurs questions furent alors discutées avec les autorités du ministère de l’Environnment, de la Municipalité et de l’Université de Sherbrooke (chargée du programme de prélèvements dans les affluents). À la suite à cette réunion de mobilisation générale, Renaissance lac Brome se donnait un nouveau conseil d’administration et se dotait d’un plan d’action qui fut discuté avec les autorités municipales, en novembre et décembre 2006.

2002

Mise sur pied d’un programme de suivi de la qualité de l’eau en partenariat avec la Ville de Lac-Brome et l’Université de Sherbrooke. Dans les années subséquentes, les municipalités de Bolton-Ouest, de Stukely-Sud et du Canton de Shefford, s’ajoutèrent au partenariat qui reçut l’appui du pacte rural et de l’OBV-Yamaska.
 
Dorénavant, des mesures systématiques seront prises. Niveaux de phosphore, d’azote, température, degré d’oxygénation, conductivité,matières en suspension, pH de l’eau. Rien n’est laissé au hasard. Parallèlement , RLB mène un programme de mesure de la clarté de l’eau, au moyen du disque de Secchi. L’ensemble de ces mesures fourniront dorénavant une base scientifique solide aux interventions de l’organisme.

Notons enfin que les résultats de ces études sont communiqués aux membres de l’organisation lors de leur assemblée générale annuelle laquelle a habituellement lieu en mai de chaque année.

 
 
Image by Noah Buscher
 

Mission

Renaissance lac Brome (RLB) veille à sensibiliser les citoyens, la municipalité et les gouvernements à l’importance de poser des gestes concrets pour que cessent les pratiques propices à la contamination et à la dégradation de la qualité de l’eau du lac et de ses affluents. RLB effectue également les études scientifiques et les suivis qui s’imposent pour maintenir le lac en santé et permettre à ses usagers d’y pratiquer sans crainte leurs activités favorites. 

_MGL9449mod.jpg